Joyeux Noël

Bonnes Fêtes à toutes et à tous!

Vous l’aurez constaté, cette année pas de neige ou très peu.

Pour la circulation du traîneau et des rennes de notre Père Noël, c’est la galère…

Peu importe, notre brave Bonhomme a trouvé une astuce pour respecter la tradition, en descendant du Ciel. Voyez plutôt :

Un Père Noël ingénieux !

Un Père Noël ingénieux !

Publicités

Peinture à l’eau

Dernièrement j’ai évoqué un chantier en Dordogne. Le hasard (ou plutôt mon bon ami dont je tairai le nom) m’a permis de rencontrer voilà un peu plus d’un an, Françoise et Stéphan, les propriétaires du village de vacances « les Fontaines » situé à Milhac de Nontron.

Mes déplacements réguliers m’amènent à effectuer différents travaux d’entretien et de rénovation, notamment des activités de peinture.

Un joli chalet surplombant un bel étang poissonneux où viennent marauder les carpes en surface, quoi de plus réjouissant pour les vacanciers !

Cependant, pour l’entretien, les choses sont bien différentes. Tout devant être parfait pour la prochaine saison touristique, il faut innover en matière d’agencement de chantier.

Afin de pouvoir repeindre ces chalets, notamment les parois au dessus de l’eau, la seule solution ne pouvait être que l’installation d’une échelle bien calée au fonds de l’étang (de 1,2m à 1,8m de profondeur selon les endroits) et solidement arrimée à l’armature.

Après le célèbre "Planté de bâton" des Bronzés, le planté d'échelle

Après le célèbre « Planté de bâton » des Bronzés, le planté d’échelle

En pleine action !

En pleine action !

 

Ne restait plus qu’à « se jeter à l’eau » et appliquer consciencieusement les deux couches de lasure nécessaires.

Le chantier ayant eu lieu en novembre, je vous laisse imaginer la température de l’eau…

Pierre la Treiche

Non ce n’est pas un ami, mais un petit village situé à dix kilomètres de Toul (54).

Bien lotis au fonds d’une vallée, quelques chalets attendent paisiblement la visite de leurs propriétaires.

Depuis leurs constructions, Dame Nature a repris possession de bon nombre d’espaces verts et s’est développée, parfois au détriment de la sécurité de ses habitants.

Un peuplier d’un âge certain (40 ans, 35 mètres de hauteur) survit difficilement et perd régulièrement des branches à proximité d’une petite construction.

Les propriétaires, soucieux de leur sécurité, notamment celles de petits enfants, m’ont fait intervenir pour élaguer et démonter ce peuplier.

Du haut, un point de vue incomparable lorsque l’on admire le panorama !

Une belle « ascension » même si ce n'est pas l'Everest

Une belle « ascension » même si ce n’est pas l’Everest

Pour les nostalgiques ou les frileux: Un petit air d’été

Au bord de l’eau, sous un ciel bleu azur, un chantier physique mais bien agréable:
Elagage et démontage d’un bouleau en bordure d’étang, menaçant de s’y coucher.

Démontage d'un bouleau en bordure d'étang

Démontage d’un bouleau en bordure d’étang

L’intervention a eu lieu cet été dans un village de vacances sur la commune de Milhac de Nontron en Dordogne.
Un lieu magique pour tous les amoureux de la Nature puisque ce domaine de 27 hectares composé de forêts, d’étangs accueille une faune et une flore diversifiées.
Envie de rêver : N’hésitez pas à consulter le blog : parentheses-imaginaires.com

Si l’aventure vous tente, n’hésitez pas à vous y rendre dès l’an prochain. Un conseil cependant, évitez! Vous risqueriez de ne plus vouloir en partir ; je parle en connaissance de cause…

N’ayez crainte, nous en reparlerons un peu plus tard.

L’Hiver approche à grand pas…

Une nouvelle saison est en passe de s’installer, synonyme de froid, de journées raccourcies.

Rien de bien réjouissant me direz-vous. Eh bien, détrompez-vous puisqu’il est possible de passer d’agréables moments au coin du feu.

C’est effectivement la période des affouages, de la coupe du bois de chauffage.

Je vous l’accorde, cela nécessite quelques efforts avant d’en profiter mais rien n’est comparable à ce mode de chauffage séculaire.

Une de nos activités puisqu’il est possible de prendre en charge ces travaux. Il vous suffit de vous renseigner auprès de votre mairie ou d’un agent ONF (Office National des Forêts)

Une seule condition, habiter à la campagne…

Un joli tas de l'an passé trés utile par ces temps...

Un joli tas de l’an passé trés utile par ces temps…